Le cdH à la rencontre des Brabançons wallons: une pomme chaque matin éloigne le médecin !

Le cdH à la rencontre des Brabançons wallons: une pomme chaque matin éloigne le médecin !

Ce matin, les militants du cdH Brabant wallon se sont rendus dans les principales gares de la province, afin de souhaiter une bonne santé à tous les habitants de la province. « Puisqu’une pomme chaque matin éloigne le médecin, c’est ce fruit caractéristique de nos régions que nous avons choisi de distribuer, afin de sensibiliser nos concitoyens aux enjeux de la santé », déclarent en cœur les responsables politiques du cdH Brabant wallon.

La santé est une condition primordiale d’existence et l’une des missions premières de l’État. En Brabant wallon comme ailleurs, les défis en la matière sont nombreux, au vu du vieillissement de la population, de l’augmentation des perturbateurs endocriniens, on encore des inégalités sociales.

C’est pourquoi les humanistes entendent ériger la santé en thème prioritaire en vue des prochaines élections régionales, fédérales et européennes. Au niveau fédéral en particulier, il est temps d’inverser la tendance, après 5 ans d’une politique uniquement guidée par les besoins budgétaires, au lieu des besoins des personnes.

Voici quelques exemples des nombreuses propositions que nous défendrons durant cette campagne :

  • L’abaissement à 6 % de la TVA sur les lunettes et les appareils auditifs ;
  • L’augmentation du nombre de médecins, pour juguler la pénurie de généralistes et de spécialistes ;
  • L’augmentation du nombre d’infirmiers, afin d’atteindre un rapport d’un infirmier pour huit patients, contre un pour onze aujourd’hui ;
  • La généralisation des tests gratuits pour les cancers du sein et de l’utérus ;
  • Le refinancement des soins à domicile, particulièrement utiles à nos aînés ;
  • La possibilité de prester 36 ou 38 heures par semaine sur 4 jours, afin de réduire de 20 % le nombre de navetteurs quotidiens et la pollution qui en découle. En outre, cette mesure permet de faciliter la conciliation entre le travail et la vie privée et participe ainsi à un bien-être préservé ;
  • La limitation des perturbateurs endocriniens, ainsi qu’une Wallonie sans pesticide ;
  • L’allongement du congé de maternité à 20 semaines ;
  • La gratuité de l’accueil extrascolaire de 3 à 12 ans ;
  • La revalorisation du montant des plus petites pensions, ainsi que leur liaison au bien-être.

 

Apprenez-en davantage nos propositions au travers de ce reportage de TV Com :

Aujourd’hui plus que jamais, l’enjeu de la santé est un enjeu transversal qui englobe aussi bien des aspects économiques, environnementaux, d’épanouissement personnel, d’alimentation que de services à la personne. En effet, l’évolution de nos manières de vivre, de manger, de travailler, de nous déplacer, mais aussi les sollicitations financières de plus en plus pesantes rendent criants les besoins en matière de soins de santé. C’est particulièrement le cas pour les publics les plus précarisés, souvent marginalisés et invisibles et qui ne peuvent être considérés comme des patients de seconde zone. Nous refuserons toujours une approche mercantile et comptable de la santé, qui ferait dépendre l’espérance et la qualité de vie de l’épaisseur du portefeuille. C’est pourquoi le CDH rappelle aujourd’hui haut et fort que la santé est un droit de chacun, et pas un luxe.

Ajouter un commentaire