L’urgence climatique

Répondre à la dégradation de l’environnement est un impératif, non seulement pour la sauvegarde de la planète en tant que telle, mais surtout parce que c’est l’avenir de la société humaine et la qualité de vie des générations actuelles et futures qui est posée.

Nos objectifs

Sortir la Belgique des énergies fossiles pour lutter contre les changements climatiques et limiter l’augmentation de température à 1,5°C (accords de Paris) ;

Respecter et développer la biodiversité ;

Miser sur la qualité de l’environnement pour améliorer notre santé ;

Limiter nos déchets, privilégier leur réutilisation et les transformer en une ressource économique.

Quelques mesures concrètes

Conclure rapidement un accord avec tous les partis démocratiques (un « octopus du climat ») pour déterminer nos objectifs climatiques et s’assurer de les atteindre ;

Adopter la « loi climat », pour fixer un cadre stable et contraignant pour la transition environnementale ;

Réformer la fiscalité automobile, y compris via une vignette, afin de mieux prendre en compte les émissions réelles et la masse du véhicule ;

Proposer une alternative à la voiture de société par un avantage financier identique pour le logement, la garde d’enfants et le budget mobilité ;

Investir massivement dans la rénovation des bâtiments afin de diminuer la facture des ménages, des collectivités et des entreprises, diminuer notre impact environnemental de 30 % et créer de l’emploi ;

Assurer le développement des énergies renouvelables et veiller à diminuer drastiquement les émissions de CO2 de notre production d’énergie ;

Viser le zéro déchet, prévoir systématiquement des emballages réutilisables, biodégradables ou recyclables pour les denrées alimentaires (fruits, légumes, viande…) et limiter le suremballage ;

Mettre en place une information sur la provenance et l’impact environnemental des produits qui soit la plus lisible pour le consommateur ;

Soumettre le kérosène des avions et le fuel des navires aux accises (à l’échelle européenne), harmoniser la TVA sur les billets d’avion et de train (aussi à l’échelle européenne), en fixant un taux maximum pour les premiers et un taux minimum pour les seconds ;

Renforcer la biodiversité et planter 1 million d’arbres sur l’ensemble du territoire durant la prochaine législature ;

Accompagner les agriculteurs dans la transition vers le zéro phyto avec comme cap une Wallonie sans pesticides à terme. Grâce aux actions menées par la Région, sous l’impulsion des Ministres cdH, le territoire wallon compte désormais 55% de surfaces sans pesticides ;

Lutter contre l’obsolescence programmée et permettre la réparabilité des produits et équipements

Découvrez nos propositions

Le programme complet du cdH