Un réel accès au logement

Un logement de qualité, c’est bon pour la santé, la vie de famille, le bien-être, les liens avec les autres. Bien se loger, c’est aussi maîtriser sa consommation d’énergie et se déplacer facilement à partir de chez soi. Nous voulons renforcer la rénovation des immeubles afin d’améliorer la qualité des logements, mais également créer plus de logements neufs, pour lutter contre la hausse des prix et rendre les logements plus abordables.

Nos objectifs

Améliorer et garantir la qualité de tous les logements, y compris publics ;

Créer plus d’habitations, en particulier dans les zones à forte pression immobilière, afin de rendre les logements plus abordables et adaptés aux besoins de toutes les familles ;

Encourager la rénovation du bâti à grande échelle (y compris des biens mis en location) et requalifier les friches industrielles ;

Renforcer les liens humains dans le cadre de la localisation et de la conception des logements.

Quelques mesures concrètes

Réduire la TVA applicable sur les logements neufs pour les ménages à revenus limités et les classes moyennes. Renforcer l’abattement sur les droits d’enregistrement lors de l’achat de la première habitation ;

Instaurer la portabilité des droits d’enregistrement et lisser leur paiement ;

Constituer un fonds de garantie locative wallon, accessible à tous ;

Encourager les travailleurs à se rapprocher de leur lieu de travail via divers leviers fiscaux : portabilité partielle des droits d’enregistrement, déduction fiscale pour l’intervention de l’employeur dans le crédit hypothécaire ou le loyer (en remplacement de la voiture de société), réduction d’impôt équivalente aux anciens frais réels liés au trajet ;

Développer des aides visant à faciliter le maintien à domicile des aînés en perte d’autonomie et des personnes en situation de handicap ;

Créer une allocation-loyer pour certaines catégories de ménages à faibles revenus qui louent un logement privé tout en étant sur liste d’attente pour un logement public ;

Encourager le secteur privé à mettre en location une partie des logements créés via les agences immobilières sociales ou les sociétés de logement public (taux de TVA réduit sur les logements concernés) ;

Reconnaître légalement les loyers impayés comme une dette prioritaire sur les autres dettes liées à l’habitation (énergie, eau, télécommunications…) ;

Créer des kots à loyer modéré pour les étudiants et mettre en place un « label kot » pour en garantir la qualité.

Découvrez nos propositions

Le programme complet du cdH