Une autre mobilité

La mobilité est un droit, chacun doit pouvoir se déplacer librement et sans contraintes. Mais la mobilité doit aussi être un vecteur d’amélioration de la qualité de vie humaine et non l’inverse. C’est pourquoi au cdH nous voulons que le secteur du transport soit respectueux du climat et de la santé. Nous voulons aussi rendre aux citoyens le plaisir de se déplacer.

Nos objectifs

Gérer la mobilité de manière proactive, cohérente et intégrée ;

Favoriser la marche et le vélo (standard et électrique) ;

Améliorer et renforcer l’offre publique de transport ;

Préparer le terrain pour la voiture de demain ;

Réduire le nombre de camions sur les routes.

Quelques mesures concrètes

Investir 3 milliards d’euros chaque année pour booster l’offre de transports en commun à Bruxelles et en Wallonie : garantir au minimum un train par heure et par sens dans toutes les gares et points d’arrêts en Wallonie ;

Soutenir la création d’une « carte MOBIB universelle » pour tous les transports (offre intermodale intelligente), en ce compris les modes de transports alternatifs (voiture ou vélo partagé…) et geler le prix des TEC pendant 5 ans ;

Créer un « pack fiscal mobilité » cohérent et positif : réduction d’impôt pour un déménagement qui rapproche du lieu de travail, incitant à la réduction d’usage de la voiture ou à l’acquisition de véhicules plus propres, réduction d’impôt à concurrence des frais réels de transport ;

Doubler (de 15 à 30%) le covoiturage en heures de pointe grâce au développement du réseau express de covoiturage (RECO) et la création de bandes réservées sur les autoroutes ;

doubler le nombre de jours de télétravail accordés chaque année aux travailleurs (de 15 à 30 %) et créer dans chaque quartier et village un espace de coworking ;

permettre la prestation de 38h réparties sur 4 jours par semaine ;

Prévoir systématiquement des pistes cyclables et des aménagements de qualité pour les piétons et les personnes à mobilité réduite lors de la réfection ou de la construction d’une route ;

Soutenir les commerces de proximité accessibles sans voiture ;

Aménager de véritables pôles de mobilité qui combinent gares, arrêts de bus et de trams, parkings de covoiturage, véhicules partagés (voitures, vélos, etc.), parkings (avec bornes de recharge électrique) et abris vélo sécurisés, espaces de coworking ;

Déployer le réseau de bornes de recharge pour voitures électriques, CNG et hydrogène, en partenariat avec le privé ;

Faire évoluer le régime des voitures de société afin que le salarié ait un vrai choix entre des solutions de mobilité qui répondent le mieux à ses besoins et limiter l’avantage aux véhicules les plus propres uniquement ;

Exploiter le potentiel des voies navigables et du train pour réduire le nombre de camions sur les routes.

Découvrez nos propositions

Le programme complet du cdH