Une justice plus humaine

Inscrire des droits dans la loi, c’est bien, les faire respecter par un juge lorsqu’ils sont violés, c’est indispensable.  Sans cela, pas d’Etat de droit, pas de protection et donc pas de démocratie véritable. Au cdH, nous pensons qu’il est urgent de réinvestir dans une justice plus humaine, plus rapide et plus accessible.

Lorsque la loi est violée, il faut que les auteurs soient poursuivis, jugés et sanctionnés rapidement par des magistrats indépendants et impartiaux disposant de moyens nécessaires pour assumer leur mission de manière efficace et humaine. Nous voulons rendre sens à la peine et moderniser notre système carcéral.

Nos objectifs

Rendre une justice plus humaine et plus à l’écoute ;

Rendre les décisions dans l’année dans un langage clair pour le justiciable ;

Améliorer l’accès à la justice ;

Rendre sens à la sanction pénale (plus particulièrement la prison) pour protéger et réparer humainement.

Quelques mesures concrètes

Augmenter le budget de la justice de 500 millions € en 4 ans, pour l’organisation judiciaire, l’informatisation et l’aide juridique. La rénovation des lieux de justice et des prisons doit faire l’objet d’un programme d’investissement spécifique ;

Inscrire enfin la justice dans la transition numérique et la digitalisation ;

Consacrer les droits des victimes, notamment via un guichet unique et le passage d’une logique d’indemnisation à une logique de réparation ;

Augmenter les plafonds de l’aide juridique de seconde ligne à 1500 euros pour un isolé, 1800 euros pour un couple et 200 euros en plus par enfant à charge. Simplifier la procédure ;

Remplir les cadres en personnel (tel que prévu par la loi) pour ensuite évaluer les besoins compte tenu de la réalité des causes à juger et des avancées technologiques ;

Promouvoir l’accès aux modes de règlement amiable des conflits familiaux par le financement de 5 séances de médiation ;

Recruter au moins 1400 policiers temps-plein et alléger la charge administrative ;

Revoir l’échelle des peines et promouvoir les alternatives à la prison, et veiller à ce que la prison soit un outil de préparation à la réinsertion.

Découvrez nos propositions

Le programme complet du cdH