Premier mai du cdH BW

Ce premier mai 2019, le cdH BW tenait son traditionnel barbecue à Wavre. Ce fut l’occasion pour les candidats humaniste du Brabant wallon de présenter leurs priorités en matière de travail, mais aussi de conciliation entre ce dernier et la vie familiale.

Ainsi, l’amélioration de la conjoncture économique se traduit par une diminution continue du chômage depuis maintenant près de 5 ans. De 11,5 % en 2010, le taux de chômage se fixe désormais autour de 8,5 % en Wallonie. En outre, le nombre de personnes qui se lancent « à leur compte » est en progression constante, en particulier chez les 18-30 ans, qui sont 47 % de plus à travailler comme indépendant qu’il y a 10 ans. À cet égard, le Brabant wallon affiche de bonnes performances, puisqu’il abrite de très nombreuses entreprises dans des secteurs en croissance rapide et pas moins de 44 % des start-up wallonnes. Ce dynamisme permet ainsi à notre province d’afficher un taux d’emploi de 62 %, contre 57,6 % en Wallonie.

Ces évolutions heureuses créent cependant des défis nouveaux. C’est pourquoi, les candidats humanistes à la Région et à la Chambre ont notamment insisté sur le défi de la formation et sur l’importance de pouvoir concilier vies professionnelle et familiale. L’ouverture d’un nouveau centre IFAPME, le soutien accru aux CISP, l’accompagnement personnalisé des demandeurs d’emploi ou encore la possibilité de prester 38h sur 4 jours constituent ainsi quelques exemples des propositions que vous pouvez retrouver ici.

Quant aux candidats aux élections européennes, Cédric Dumonceau et Raymond Langendries, ils ont souligné leur engagement à lutter contre toutes les formes de populisme et de souverainisme, ainsi qu’à promouvoir un budget réellement européen, afin de renforcer la zone euro.

Ajouter un commentaire